NOTRE VOIX
Média 100% solutions
NOTRE VOIX

Eunice Zunon : coup d'essai, coup de maître

La femme du mois

Ce qui rend Eunice Zunon drôle est unique, tout comme la façon dont elle voit la société. – © E. Z.

Texte par : Emma Wali Kabalu

Le 21 mai 2021, à l’occasion de son 1er "One Man show", Zunon Justine Christiane Eunice alias "Bouche Pointue" a fait salle comble. Les 1500 places du Palais de la culture d’Abidjan étaient occupées. Pourtant, beaucoup doutaient de sa capacité à réussir ce spectacle. Découvrons les secrets de l’exploit historique de cette humoriste et influenceuse ivoirienne de 26 ans. 

Son père voulait qu’elle devienne une magistrate mais à la fin, sa passion pour l’humour a pris le dessus. Du montage des vidéos pour amuser la galerie à la scène, il y a un pas. La web-comédienne, chroniqueuse et blogueuse Eunice Zunon l’a franchi. Et ce, grâce à sa détermination.

Le 21 mai n’a pas été choisi au hasard. Née le 21 mai 1995 au Centre hospitalier universitaire de Yopougon, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, c’était le jour de son anniversaire. Et elle n’a pas lésiné sur les moyens pour donner un cachet spécial à la fête. Les petits plats ont été mis dans les grands pour organiser cette première sortie professionnelle, qui fut un coup de maître.

« Eric Bédy a été le premier à me motiver. Il me disait qu’il était temps de quitter les réseaux sociaux pour faire face au public aux fins de confirmer mon talent. Il avait beaucoup insisté. Je l’avais écouté. Dans le comité d’organisation, il y avait de vrais professionnels. J’étais concentrée sur mes objectifs. J’ai écouté les conseils de mes aînés dans le milieu. Chaque membre de mon équipe était à sa place et produisait les résultats que j’attendais, tout le monde était en confiance », révèle la star du web.

Suivie par trois millions de personnes, elle a utilisé ses comptes sociaux à fond pour informer et mobiliser ses fans. Elle était personnellement aux commandes de la communication pour les encourager à acheter les tickets d’entrée afin de la soutenir. L’humilité qui la caractérise lui a facilité la tâche. Ce qui lui a permis de se rendre elle-même dans les marchés, écoles, universités, maquis et gares routières pour faire la promotion de son spectacle, occasion de faire des autographes à ses "guerriers", de vendre ses tickets et de convaincre les jeunes et les femmes à ne pas rater son premier show humoristique.

« Son humilité a été un élément déterminant dans la réussite de l’organisation et de la mobilisation. Elle n’avait pas honte de se fondre dans la population avec son mégaphone pour faire la publicité et vendre surtout les tickets. Demander des conseils à certains de ses aînés et collègues ne lui posait aucun problème. Elle savait exactement ce qu’elle voulait faire et n’avait qu’un seul objectif en tête : tout donné au public. Le résultat est là, très encourageant et très rassurant pour la suite de sa carrière », témoigne un membre de son équipe.

« Avant le 21 mai 2021, personne ne l’avait vue véritablement à l’œuvre. C’est la raison pour laquelle, à l’annonce de l’événement, certains n’ont pas hésité à se moquer d’elle, à tort. D’autres pensaient qu’elle blaguait et qu’il n’y aura aucun spectacle le 21 mai. Mais de son côté, elle a cru dès le départ au projet. Elle s’est battue pour concrétiser son rêve. Elle a donné le meilleur d’elle-même, jour et nuit, sous la pluie et le soleil, pour gagner ce pari. Son incroyable talent est une source de fierté pour nous et pour toute la Côte d’Ivoire, voire l’Afrique », fait observer un grand animateur ivoirien sous le couvert de l’anonymat.

Ce qui rend Eunice Zunon drôle est unique, tout comme la façon dont elle voit la société. Teint ébène et très belle, elle fait confiance en son côté amusant et a su apprendre, écouter, renforcer ses capacités et relever le défi. Son sketch, axé sur des faits de société, a séduit le public et nourri régulièrement ses applaudissements. « Son histoire est une passion de plusieurs années qui continue de séduire les Ivoiriens. Une histoire faite d’innovations, de goût et de qualité, une histoire toute africaine ! », fait remarquer son manager, Narcisse Kouassi, journaliste de profession.

Cette réussite, elle la doit aussi à ses devanciers Gohou Michel, Le Magnific, Koro Abou et Ambassadeur Agalawal, qui ont guidé ses pas. « J’ai été encouragée et soutenue », se rappelle-t-elle. Son metteur en scène Prezydent Veskaye et son manager Narcisse Kouassi ont également joué un rôle important dans son dispositif.

Le grand succès de ce spectacle lui a ouvert plusieurs portes. Depuis lors, elle multiplie les scènes : de "Drôles de femmes" pour sensibiliser sur l’éducation au spectacle célébrant les 40 ans de carrière de l’humoriste Bamba Bakary. En septembre prochain, elle se produira à Cocody, à Abidjan.

Brillant parcours

« L’humour est venu à moi et je l’ai aimé pour faire rire les gens, distribuer un peu de bien-être autour de moi et réduire le stress quotidien », confie "Bouche Pointue". Tout a commencé en 2017 et tout est allé très vite, sur les réseaux sociaux – Facebook et Instagram. Elle n’a pas voulu faire comme tout le monde. Elle s’est spécialisée dans le collage des vidéos pour faire rire les internautes, s'attachant à souligner le caractère comique et insolite de certains aspects de la réalité, dans le but de faire rire ou de divertir son public. C’est sa manière de traiter l’actualité des personnalités publiques (artistes, politiciens, blogueurs, influenceurs, chroniqueurs, animateurs et autres) et d’encourager les jeunes à croire sérieusement en leurs rêves. Elle utilise les BUZZ et les CLASH de ces acteurs pour informer et sensibiliser. Elle arrive à bien le faire. Une grande première en Côte d’Ivoire. Dans cet univers du rire dominé par les hommes, elle a su trouver et préserver sa place. En 2018, elle passait déjà au Parlement du rire sur Canal +.

Aujourd’hui, "la reine des afférages" est devenue un modèle pour de nombreux jeunes en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Cameroun, en Guinée, au Mali, au Sénégal, au Niger, au Tchad, au Togo, au Bénin, au Burkina Faso…, qui ont commencé par faire la même chose qu’elle, agrandissant ainsi la famille des web humoristes ou web comédiens africains. 

Diplômée en Marketing management, celle qui se fait affectueusement appeler "Présidente des kpakpato d’ici et d’ailleurs" touche à tout. Elle se retrouve également dans la musique. A son actif, trois singles : "Les aventurières", "Thank you" et "Je s8 zo". 

La qualité de son leadership a été reconnue et saluée par l’obtention de plusieurs prix : Best Young comedian à African Talent Awards en 2018 ; Lauréate au Tazama, festival du film des femmes africaines en 2019 ; Meilleure humoriste Web en 2019, Ivoir Humour ; Primud 2019, révélation humour ; Prix Prestige Espoir 2020 ; Awards de l’humour au Gabon ; Prix panafricain de l’humour, Meilleure humoriste féminine… La liste est longue.

Utiliser l’humour pour réconcilier la Côte d’Ivoire, renforcer la paix, la cohésion sociale et l’unité nationale. Tel est son prochain défi. « Je serai un instrument pour la réconciliation nationale dans mon pays », a-t-elle annoncé sur son compte Facebook, à l’issue d’une audience avec le ministre ivoirien de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin (KKB).

Pour célébrer son anniversaire, elle compte organiser chaque année un géant spectacle pour faire rire la Côte d’Ivoire et l’Afrique ! Elle entend aussi s’engager dans le cinéma pour réaliser des films. « Produire un spectacle exceptionnel en France » fait partie de ses rêves.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion