NOTRE VOIX
Média 100% solutions
NOTRE VOIX

Technologies : 120 jeunes à l’école de l’Intelligence Artificielle en Afrique

Innovations

120 jeunes bénéficient de cette formation de haut niveau encadrée par une trentaine d’experts. – © MCI

Texte par : Kafoun Barry

Du 19 juillet au 13 août 2021, la Fondation Vallet, en collaboration avec l’Ong Bénin Excellence, organise une École d'Été en Intelligence Artificielle. 120 jeunes béninois bénéficient de cette formation de haut niveau encadrée par une trentaine d’experts, dont une bonne dizaine venus de la France, des Etats-Unis et de l’Allemagne. La mission de ces formateurs est d’enseigner à ces jeunes, au Bénin, les fondamentaux de la robotique, le machine learning, l’électronique embarquée et autres innovations technologiques. A l’issue de cette formation, les participants pourront être en mesure de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence humaine.

Dans plusieurs pays européens, la programmation est enseignée dès la classe de seconde. En conséquence, les étudiants africains qui poursuivent leurs études dans ces pays se retrouvent souvent à la traîne et souffrent.

Un exemple simple d’un jeune très brillant en mathématiques au Bénin, qui a obtenu une bourse pour la Chine afin d’y continuer ses études en BTP n’a pas pu poursuivre. Ce dernier a dû rebrousser chemin parce qu’il ne pouvait pas tenir en initiation à l’Intelligence Artificielle (programmation), puisque le programme scolaire et académique au Bénin ne le permet pas. D’où l’importance capitale de cette formation.

Les participants (niveau minimum Bac) seront formés à trois principales composantes de l’IA : l’initiation à la Programmation, le Machine Learning et la Robotique (y compris électronique embarquée et domotique).

L’enseignement est pratique à 75% avec des formateurs, experts internationaux et locaux en faveur d’apprenants recrutés sur toute l'étendue du territoire national. Ils auront à programmer des robots et drones, à toucher du doigt les résultats de l’Intelligence Artificielle. Au terme de cette école, chaque apprenant aura à son acquis les bases de l’IA. Il les utilisera durant la dernière semaine pour réaliser un mini projet technique qui sera exposé au public lors de la journée de clôture.

Cette formation permettra d’orienter les jeunes vers les métiers d'avenir, car ils sont initiés très tôt à cette discipline porteuse qu’est l’Intelligence Artificielle. L'écart dans la discipline se réduit progressivement avec les pays du sud grâce à cette opportunité qu’offre l'École d'Été sur l’Intelligence Artificielle.

A la fin de la formation, chaque bénéficiaire pourra, par exemple, aider un éleveur ou un fermier à faire l’inventaire automatique dans son poulailler à distance ou encore celui du nombre de plants dans sa ferme et développer un modèle à partir de données expérimentales surtout en cette période de pandémie qui secoue le monde.

Impacts

L’Intelligence Artificielle (IA) fait partie de notre vie quotidienne, chez nous et au travail. Elle se cache dans nos smartphones, nos ordinateurs et nos objets connectés pour nous simplifier la vie. Dans l'industrie, l’IA représente un outil de maintenance préventive et de maintenance prédictive. En considérant l’ancienneté d’une machine, le nombre de coupures de courant qu’elle a subies et les différentes températures auxquelles elle a été exposée, on arrive parfois à prédire à partir de quel moment celle-ci peut tomber en panne. C’est de la maintenance prédictive. Le problème pourra donc être évité en faisant une maintenance préventive. L’IA permet ainsi l’optimisation des performances industrielles et même la réduction des défaillances dues à la fatigue humaine. Elle peut permettre aux agriculteurs de mieux gérer leur production végétale et animale. A cet effet, il existe des modèles permettant de prédire la quantité de lait produite par une vache en fonction de son âge, son poids, sa race, son alimentation. De même, l’IA permet d’optimiser l’utilisation de la main-d’œuvre, des engrais, des pesticides, de l’alimentation animale et de l’eau.

En médecine, l'Intelligence Artificielle est en effet au cœur de la médecine du futur, avec les opérations assistées par des robots, le suivi des patients à distance, les prothèses intelligentes, etc. L’Intelligence Artificielle est un domaine qui ouvre de nombreuses portes. Que ce soit au niveau de la conception, avec des emplois davantage tournés vers la technique, ou vers la gestion de projet, travailler avec l’IA est un défi passionnant, car c’est la technologie du futur qui va progressivement s’implanter dans notre quotidien. C’est une aubaine pour l’Afrique !

Regard critique

L’Intelligence Artificielle n’a pas pour but de remplacer l’homme, mais d’améliorer son confort, son environnement, et d’augmenter sa capacité à produire des résultats aux problèmes quotidiens. Exemple : suggestions d’amis faites par Facebook, recherche d’itinéraire avec Google Maps, recherche du conducteur de taxi-moto le plus proche avec Gozem.

En fait, il faut voir l'Intelligence Artificielle comme un outil permettant d’analyser, d’automatiser, d’optimiser, de prédire.

Intelligence Artificielle

L’Intelligence Artificielle (IA) est la discipline qui regroupe l’ensemble des techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables d’imiter l’intelligence humaine. Ces machines servent à exécuter des tâches répétitives, dangereuses, longues, etc.

Aujourd’hui, les êtres humains donnent des pouvoirs aux machines qui traitent plus rapidement des données. L’homme tout seul n’aurait pas été capable de collecter ces données et de les analyser pour prendre des décisions complexes aussi rapidement. Exemples : une calculatrice prend une seconde pour effectuer l’opération 23 fois 368 et Photoshop embellit une image en une seconde, ce qu’on aurait mis des heures à faire manuellement.

L’IA est, de nos jours, quasiment au cœur de tous les secteurs émergents. La France, la Chine, les États-Unis, la Russie et d’autres pays en sont les géants dans le monde. En Afrique, par contre, les pays peinent à s’embarquer dans cette révolution numérique, un marché très prometteur.

Savez-vous qu’actuellement il existe des véhicules qui roulent seuls ? Des boutiques qui fonctionnent sans caissier ? Les ordinateurs, les téléphones portables, les robots, les calculatrices, la vidéosurveillance…qui sont fabriqués. Toutes ces inventions qui révolutionnent le monde sont du domaine de l’Intelligence Artificielle.

C’est cela qui fait la force des grandes nations. Les pays africains sont longtemps restés en marge de cette réalité et malheureusement, les programmes scolaires aussi.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion