Média 100% solutions

« Habiter la France de demain » : une consultation citoyenne pour réinventer l’avenir


4 commentaires

Heure de publication : 17:40 - Temps de lecture : 3 min 23 s

« Habiter la France de demain » est une initiative gouvernementale qui vise à accompagner les projets vertueux et valoriser de nouvelles solutions en réponse aux défis de la ville durable et du logement de qualité. – © Bernard S.

Texte par : Léonce Houngbadji

Recueillir la vision des Français de la ville durable et du logement de qualité. C’est le but visé par l’initiative gouvernementale « Habiter la France de demain ». Pilotée par le ministère chargé du Logement, cette consultation citoyenne vise à accompagner les projets vertueux et valoriser de nouvelles solutions en réponse aux défis de la ville et des territoires de demain. Au cours de la démarche, les populations ont été questionnées sur leur cadre de vie et leurs souhaits en termes d'habitat. Bilan de l’opération et actions envisagées.

Des Français se plaignent de plus en plus de leur cadre de vie et de leur logement. La crise sanitaire et ses conséquences (confinement et télétravail) ont clairement montré l’ardent désir de nombreux citoyens de vivre dans des logements plus grands, décents, naturels, authentiques, sains et autonomes. Et ce, en prenant en compte les enjeux sociaux, économiques, écologiques, environnementaux, sociétaux et culturels. Cela a été confirmé par une enquête de l’Observatoire de l’habitat, qui révèle que les Français aspirent de plus en plus à changer de cadre de vie pour « habiter mieux ».

Sur l’ensemble du territoire national, la ville durable et le logement de qualité deviennent alors un grand défi à relever. L’enjeu est de taille. Pour y faire face, convenablement, le gouvernement a lancé une large consultation nationale, en ligne. Baptisée « Habiter la France de demain », la démarche est ambitieuse. Selon le ministère en charge du Logement, elle vise à diffuser et valoriser des modèles d’aménagement et de construction durables auprès des différents acteurs professionnels, élus et citoyens, à toutes les échelles (du logement au territoire) et dans tous les types de territoires. Le but aussi est d’analyser l’évolution de l'opinion des Français sur leur logement. En clair, il s’est agi de comprendre les nouveaux besoins des populations aux fins de faire émerger une vision partagée d’un aménagement sobre et humaniste, avec des solutions réalistes et réalisables.

Pendant neuf mois, en 2021, les Françaises et Français ont donc eu l’occasion d’exprimer leurs opinions. Les thématiques portaient sur quatre grands points : leur logement actuel, ses inconvénients et leurs souhaits en termes d'habitat ; leurs nouveaux besoins éventuels vis-à-vis de l'habitat à l'issue des confinements ; leurs déplacements et leurs modes de consommation et leur souhait de les faire évoluer. « J’ai participé à cette consultation. J’ai fait l’état des lieux et proposé des solutions durables. J’estime que la France de demain, c’est maintenant qu’il nous faut la bâtir, dans la sobriété urbaine, l’inclusion, la résilience et la créativité », propose Philippe, un militant du développement durable.

 

Ateliers citoyens et tables rondes

Après avoir recueilli la vision des Français, des élus locaux, citoyens, professionnels et experts se sont retrouvés dans des ateliers citoyens et tables rondes. Au menu : Analyser et approfondir les résultats des consultations pour dessiner l’habitat de demain, de façon écologique et désirable. Les échanges ont été très riches et productifs. Ils ont permis de découvrir des initiatives porteuses de solutions, portées par des acteurs locaux.

 

Résultats des consultations

 

Pour « Habiter la France de demain », un nouveau modèle d’aménagement, intégrant les enjeux de la transition écologique et les attentes sociétales, s’impose. C’est ce qu’il faut retenir de ces consultations. « Lors de multiples débats, nous avons laissé s’exprimer tous les points de vue : des experts aux citoyens, en passant par les professionnels. Les principaux enseignements sont de trois ordres : nos représentations à faire évoluer une offre différente de logements à développer et la capacité d’adaptation à intégrer partout. Nous devons gagner la bataille culturelle qui consiste à préférer l’intense à l’étalement, le collectif à l’individuel, la sobriété foncière à l’artificialisation des terres naturelles. Pour cela la qualité et l’esthétique des logements, en particulier collectifs, sont essentielles. Les Français sont prêts à changer », explique le ministère chargé du Logement, à l’issue des consultations.

Pour bâtir l’habitat de demain, 10 idées d’avenir ont été retenues : Gagner la bataille culturelle, sortir du rêve pavillonnaire, redorer l’image du collectif ; agir pour une meilleure qualité du logement lui-même ; reconquérir les entrées de ville, dynamiser les quartiers pavillonnaires ; soutenir les élus avec des engagements réciproques, des contrats rénovés et construire plus de logement social, plus de logement intermédiaire, un parc privé mieux mobilisé. Et ce n’est pas tout ! A cela s’ajoutent d’autres solutions : Innover pour faire baisser les coûts de construction ; réguler le foncier pour maîtriser les prix ; adapter le logement à l’âge : simplifier et unifier les aides ; transformer 4 fois plus de bureaux en logement à horizon 10 ans et réduire les temps de transport, développer les tiers lieux.

La nouvelle vision des Français de l’aménagement de la ville étant connue, place maintenant aux actes concrets. Le gouvernement prévoit une série d’actions pour réinventer la ville de demain.

 


Lire les commentaires (4)

Articles similaires


4 Commentaires

Ne sera pas publié

Envoyé !

Orden
12 OCTOBER 2022 à 0:55

J'aime beaucoup la diversité et l'originalité de vos thématiques. Bonne continuation !

Pascal
11 OCTOBER 2022 à 18:17

J'ai kiffé !!! Nos pays africains doivent s'en inspirer pour bâtir l'Afrique demain.

Lionel
11 OCTOBER 2022 à 18:15

Très intéressant. Voilà les informations concrètes dont les citoyens ont besoin pour réinventer demain.

Elisabeth
11 OCTOBER 2022 à 18:11

Votre article est très bien écrit. Vous avez une très belle plume. Bon vent à vous et à votre média.