NOTRE VOIX
Média 100% solutions
NOTRE VOIX

Dr Komi Koutché : "Ma Version" pour dire ses quatre vérités

Actualités

"Ma Version" est le tout premier essai politique de Komi Koutché, ancien ministre des Finances du Bénin. – © Saint-Honoré Editions.

Texte par : Jean-Etienne Dirney

Ils sont rares dans le milieu politique africain à ouvrir le journal de leur vie, surtout lorsqu’ils sont encore dans le feu de l’action. Dr Komi Koutché, 45 ans révolus, ancien ministre d’Etat chargé de l’Économie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation du Bénin, est de ceux-là. Lui qui vit désormais aux États-Unis publie un ouvrage dans lequel il se livre à cœur ouvert, retraçant toute sa trajectoire professionnelle et politique, pour enfin dire sa part de vérité sur tous les sujets qui agitent le Bénin depuis 2016. 

Qui est Komi Koutché ? Quelle est son histoire, son parcours, ses convictions, valeurs, principes et son combat ? Pour en savoir plus sur lui, il suffit juste de découvrir "Ma Version", un beau livre à transmettre aux générations futures. C’est son tout premier essai politique, paru le 1er juin 2020 chez Saint-Honoré Editions, à Paris, en France.

"Ma Version" est un livre de 12 chapitres développés en 243 pages dans lequel Komi Koutché partage avec les lecteurs, des sujets relatifs à plusieurs centres d’intérêt. D’abord, il y relate son parcours politique, ses expériences de la participation à la gestion du pouvoir aux côtés du Dr Boni Yayi, ancien président du Bénin (2006-2016). Preuves à l’appui, il dresse le bilan de la décennie 2006-2016 qu’il considère comme « une décennie de progrès significatifs pour le Bénin au plan économique et financier », tout en ayant l’honnêteté de reconnaître qu’« il y a eu aussi des erreurs et que tout n’a pas été parfait ».

Komi Koutché jette également dans "Ma Version", un regard critique sans détour sur la gestion du pouvoir du président Patrice Talon. Il note un « recul significatif » de la démocratie « avec un démantèlement systématique de l’édifice démocratique bâti en 1990 à la Conférence des Forces Vives de la Nation ». Il évoque « la privatisation de l’Etat dans toutes ses composantes », et soutient son argument par une « analyse minutieuse de plusieurs aspects de la gouvernance publique depuis 2016 ».

"Ma Version", c’est aussi l’occasion pour l’auteur d’informer largement sur la « persécution politique » dont il est l’objet depuis 2016 « de la part du régime Talon » dont il est perçu comme l’un des principaux opposants. Avec une mémoire d’éléphant, il rappelle de façon chronologique et aux détails près, les différents actes de « violation de ses droits » et les procédures qui ont été diligentées contre lui devant les juridictions internationales.

Plusieurs sujets abordés

Dans "Ma Version", Komi Koutché ne s’est pas intéressé qu’aux sujets typiquement béninois. Il a aussi abordé des sujets d’intérêt transversal et régional. Au titre de sujet d’intérêt transversal, il a abordé les problèmes de la jeunesse africaine et l’a invitée à croire en elle-même et à oser assumer son destin.

Sur la question de la monnaie « Eco », l’auteur surprendra en abordant le débat sous un angle complètement différent de ceux connus jusqu’ici et qu’un voyage dans le livre permettra de découvrir.

La suite est à voir dans "Ma Version", un récit riche en révélations et anecdotes sur « les responsabilités des autorités béninoises dans la destruction des acquis démocratiques », rythmé par des confidences inédites sur leur gouvernance et surtout les conditions de sa détention à Madrid.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion