NOTRE VOIX
Média 100% solutions
NOTRE VOIX

Côte d’Ivoire : William Gildas Saïzonou, un maraîcher passionné à Yamoussoukro

Société

William Gildas Saïzonou dans sa ferme à N'dakonankro.

Texte par : Thalf Sall

Entreprendre dans le secteur agricole a toujours été le rêve de William Gildas Saïzonou. Depuis son enfance, il est passionné par les travaux champêtres. Ce rêve est aujourd’hui une réalité ! Depuis trois ans, il est propriétaire d’une exploitation agricole à Yamoussoukro, au nord-ouest d'Abidjan, en Côte d'Ivoire. Sa spécialité, le maraîchage : la culture des fruits et légumes. A la découverte d’un entrepreneur passionné, créatif, persévérant et déterminé.

Samedi 25 septembre 2021. Il est 16h38 mn, heure locale. Nous sommes à N'dakonankro, un village situé dans la commune de Yamoussoukro, à 10 km du centre-ville et de la maison de l’ancien président ivoirien Félix Houphouët-Boigny. C’est ici que William Gildas Saïzonou a installé sa ferme, en 2018. D’une superficie d’un hectare, il y pratique le maraîchage.

Formé par son jeune frère agronome, décédé en août 2021, il cultive des légumes locaux (Grande morelle, amarante, etc.) et les légumes exotiques (laitue, carotte, chou, tomate, piment, oignon, etc.). Il y a aussi l’aubergine, la courgette, le concombre, la salade, le manioc, le gombo et la pastèque.

« J’ai décidé de me lancer dans l'agriculture car elle nourrit son homme. La terre ne trahit pas. J’ai toujours voulu faire ce métier depuis 40 ans. L’heure de Dieu est la meilleure. Aujourd’hui, je suis content de réaliser mon rêve », se réjouit-il, devant ses ouvriers.

Ses premiers clients, ce sont les populations locales et les marchés locaux. « Nos légumes sont recherchés dans la commune et environs. Ils sont de qualité », rassure l’un des ouvriers. Ce que confirment quelques habitants du village interrogés. « Les produits sont cultivés dans notre village. C’est une aubaine pour nous ! Je fais mes courses chez William. Cela m’évite d’aller au centre-ville. Les produits sont moins chers et de bonne qualité. Je crois que William mérite d’être soutenu pour agrandir son domaine afin d’être en mesure de servir une grande demande », témoigne Stéphane.

 

Donner envie d'agir

 

Agé de 48 ans, William Gildas Saïzonou a de grandes ambitions mais ses moyens sont limités. Il avait installé une technique d’irrigation pour apporter de l'eau à ses cultures. Mais en janvier dernier, un feu de brousse provoqué par les chasseurs a détruit ses équipements. « C’est un coup dur », confie-t-il. Actuellement, il aménage un autre domaine d’un hectare pour agrandir sa ferme. D’où son appel à l’aide. « J’ai besoin aujourd’hui d’une assistance technique et financière pour moderniser mes méthodes de travail, renforcer mes productions et exporter mes produits dans d’autres régions de la Côte d’Ivoire et à l’extérieur », a-t-il souhaité.

L’importance des produits issus des cultures maraîchères dans l’alimentation des populations n’échappe à personne. Elles sont aujourd’hui des denrées stratégiques pour juguler l’insécurité alimentaire et contribuer au développement durable de la filière maraîchère en Afrique. Malgré ses moyens très limités, William Gildas Saïzonou entend poursuivre son aventure pour donner envie à d’autres jeunes de s’engager.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion