Média 100% solutions

Togo : réduire l’utilisation du bois au profil du biogaz


Heure de publication : 19:35 - Temps de lecture : 43 sec

Au Togo, l’Organisation des Jeunes Engagés pour le Développement Durable (OJEDD) se bat pour réduire l’utilisation du bois au profit du biogaz. – © DR.

Brève inspirante

Remplacer progressivement le bois par le gaz combustible produit par la fermentation de matières organiques (biogaz). C’est l’objectif que poursuit l’Organisation des Jeunes Engagés pour le Développement Durable (OJEDD) au Togo. Selon son directeur exécutif national, Kevin Ossah, c’est l’une des alternatives sûres contre la flambée des prix du gaz butane et pour la protection de l’environnement. Et pour cause, à l’en croire, il possède de nombreux atouts majeurs pour les communautés et pour la planète : la technologie est de petite taille, peu coûteuse et maîtrisable par les populations. « Le biogaz n’est pas vraiment vendu sur le marché comme le butane ou le propane. Il peut se produire à domicile à travers les bio-digesteurs domestiques en transformant les déchets organiques ou restes de cuisine, la bouse de vache, etc. On peut l’utiliser directement après épuration et piégeage de l’eau », a-t-il expliqué. Des pays comme le Bénin, le Burkina Faso, le Sénégal et la Guinée Conakry ont déjà expérimenté les bio-digesteurs.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !