NOTRE VOIX
Média 100% solutions
NOTRE VOIX

France : 26 œuvres d’art du Trésor d’Abomey restituées au Bénin fin octobre 2021

Culture

Au plus tard le 31 octobre 2021, la France va restituer au Bénin 26 œuvres d’art pillées au palais royal d’Abomey, une ville située au sud du pays, à 145 km de Cotonou. L’annonce a été faite par le président français, Emmanuel Macron, ce vendredi 8 octobre 2021. C’était à l’occasion du sommet Afrique-France, à Montpellier.

 

Texte par : Thalf Sall

 

« Fin octobre, les 26 œuvres du Trésor d’Abomey reviendront dans leur pays. Elles seront la fierté du Bénin ». C’est la grande annonce du chef de l’Etat français ce vendredi 8 octobre 2021, à 12h22, heure de Paris, sur son compte Twitter. « Et parce que restituer des œuvres à l’Afrique, c’est rendre accessible à la jeunesse africaine sa culture, ces restitutions seront aussi la fierté de la France », a-t-il justifié.

Il s’agit pour Emmanuel Macron de joindre l’acte à la parole pour bâtir une « nouvelle relation » entre la France et l’Afrique. C’est dans ce cadre que s’inscrit la restitution au Bénin de 26 œuvres d’art pillées au palais d’Abomey à la fin du XIXe siècle, précisément en 1892, pendant les guerres coloniales. Une réponse concrète à l’engagement pris par le président français en novembre 2018. 

« On ne peut pas avoir un projet d’avenir pour la France si elle n’assume pas sa part d’africanité. Près de sept millions de Français sont intimement, familialement liés à l’Afrique », a-t-il fait observer, soulignant une « dette » à l’égard d’« un continent qui fascine le monde entier ».

Après le Bénin, ce sera le tour de la Côte d’Ivoire de rentrer en possession des œuvres d’art qui lui étaient pillées. « On va le faire aussi avec la Côte d’Ivoire », annonce Emmanuel Macron à Montpellier où il participe au Sommet Afrique-France. Comme pour dire que la France respectera tous les engagements pris dans ce cadre.

En décembre 2020, l’Assemblée nationale française avait donné son feu vert aux restitutions de ces œuvres gardées actuellement au musée du Quai Branly-Jacques-Chirac à Paris. Elles font suite au rapport des universitaires Bénédicte Savoy du Collège de France et Felwine Sarr de l’Université de Saint-Louis au Sénégal, qui avaient préparé le terrain, en recensant des milliers d’œuvres potentiellement concernées.

 

Aller encore plus loin

 

Interrogée par France24, ce jeudi 7 octobre 2021, Marie-Cécile Zinsou, historienne de l’art, mettant en valeur le patrimoine artistique africain depuis 16 ans, à travers sa Fondation, estime que les restitutions des œuvres d’art vont remettre du « respect » dans les relations entre la France et son pays d’origine, le Bénin.

La présidente de la Fondation Zinsou, basée au Bénin, en a profité pour demander à la France de ne pas s’arrêter en si bon chemin, en restituant toutes les œuvres du patrimoine béninois encore conservées sur son sol.

En attendant, les 26 œuvres qui seront restituées fin octobre seront transférées au Bénin début novembre ! 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion