Média 100% solutions

#adolescents

Tanzanie : une école de la 2ème chance pour les adolescents déscolarisés

Hadia Baruti Wimbi n’avait que 6 ans quand elle a quitté la maison de ses parents. Elle raconte : « Une vieille femme de ma famille est venue voir mes parents, leur a demandé si elle pouvait m'emmener avec elle. Elle leur a promis de m’inscrire à l’école. Quand elle est devenue ma tutrice, elle a inscrit ses enfants à elle, mais pas moi ». La jeune fille semblait condamnée à suivre le même chemin que nombre de ses pairs en Tanzanie, où beaucoup de jeunes n’ont pas les compétences requises sur le marché du travail. Heureusement, Hadia a pu changer le cours de sa vie, grâce à un oncle et à un projet défendu par le Fonds africain de développement.

06 Juil 2022