Média 100% solutions

Dossier spécial : 2ème liste des Béninois qui réussissent dans la diaspora


5 commentaires

Heure de publication : 11:30 - Temps de lecture : 9 min 23 s

Le drapeau national du Bénin (Vert, jaune, rouge). – © Drapeaux des pays.

Texte par : Jean-Etienne Dirney

Même si le Bénin, contrairement à d’autres pays africains, n’a pas une forte communauté à l’étranger, certains de ses citoyens parviennent à réussir dans divers secteurs d’activité. Nombreux d’entre eux occupent des postes à grandes responsabilités ou sont de grands entrepreneurs. Qui sont-ils ? Que font-ils ? Où vivent-ils ? Découvrez la 2ème liste des Béninois qui brillent dans la diaspora.

Bertin Nahum, à l'origine des technologies médicales robotisées Rosa et Epione

Bertin Nahum. C’est son nom. Sa spécialité : l’ingénierie médicale. Franco-béninois, né le 14 novembre 1969 au Sénégal, précisément à Dakar, il est le fondateur de Medtech S.A., une entreprise spécialisée en robotique chirurgicale, créée en 2002. Elle conçoit, développe et commercialise des robots d’assistance à la chirurgie mini-invasive du système nerveux central. Cette innovation technologique a permis d’opérer, en toute sécurité, des milliers de patients dans le monde, surtout aux États-Unis, en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

Dénommé « Rosa », ce dispositif est une grande première au monde. « Nous étions initialement spécialisés dans la chirurgie du genou, avec le développement d’un robot d’assistance pour ce type d’actes. En 2006, nous avons eu une offre de rachat qui s’est transformée en offre de session du portefeuille de brevets protégeant ces technologies. D’ailleurs, à l’origine de cette offre se trouvait, déjà, le groupe Zimmer !  Nous avons alors pu investir dans un nouveau programme de R&D et c’est ainsi que le robot ROSA est né », expliquait Bertin Nahum à Forbes, un magazine économique américain. « J’ai pu bénéficier de plusieurs expériences de terrain, très formatrices, qui m’ont permis de côtoyer les meilleurs chirurgiens et de prendre conscience de la réalité du métier en bloc opératoire. Ces années m’ont permis d’affiner ma connaissance du secteur de la robotique chirurgicale et d’identifier des opportunités de contributions », fait-il observer.

Le succès éclatant de Medtech S.A. a séduit le leader mondial de la musculosquelettique, Zimmer Biomet (NYSE : ZBH), basé aux Etats-Unis, qui l’a achetée, en juillet 2016, au prix de 164 millions d'euros.

Titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'Institut national des sciences appliquées de Lyon et d’un Master of Science en robotique de l'université de Coventry (Royaume-Uni), Bertin Nahum poursuit son aventure. En février 2017, il crée la société Quantum Surgical. A Montpellier, dans le département de l’Hérault, en France, où il est installé, il s’occupe du traitement mini invasif du cancer du foie. Il invente le robot Epione, capable de tuer rapidement la tumeur avec une aiguille.

Sur le terrain des prix et distinctions honorifiques, son sac est rempli. En septembre 2012, la revue scientifique canadienne Discovery Series l’a classé 4ème entrepreneur high-tech le plus révolutionnaire au monde, derrière Mark Zuckerberg, James Cameron et Steve Jobs. En septembre 2013, soit un an plus tard, le franco-béninois est décoré par l’Etat français. Il est fait Chevalier de la Légion d'honneur. La cérémonie avait été présidée par la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique, Fleur Pellerin. Dans la même année, il reçoit le Prix de la « Société Européenne de l’année dans le domaine de la robotique en neurochirurgie ». Et comme si cela ne suffisait pas, en novembre 2014, l’Université de Coventry (Royaume-Uni) lui décerne le titre honorifique de Docteur en Technologie. Une manière de saluer sa contribution essentielle à la profession médicale et à l’amélioration des procédures chirurgicales grâce à la technologie robotique. Dans la même année, il remporte le Prix « Révélation » du Palmarès Méditerranée Deloitte Technology Fast 50. En octobre 2015, le Prix de « L’entreprise mondiale dans le domaine de la robotique en neurochirurgie» lui est attribué. Dans la même période, il a été récompensé par le jury régional de Technology Fast 50 dans la catégorie « Entreprise cotée » pour ses excellentes performances de croissance et le développement de sa technologie innovante dans le domaine de la neurochirurgie mini-invasive.

Comme vous pouvez le constater, Bertin Nahum travaille au quotidien pour inventer la médecine du futur.

Fondateur de Medtech S.A. et de Quantum Surgical, Bertin Nahum invente la médecine du futur. AFP Photo / Pascal Guyot

Edgard Kpatindé, spécialiste des questions de sécurité, de défense et d’intelligence économique

Il s’appelle Edgard Kpatindé et c’est un nom à retenir. Dans plusieurs palais présidentiels africains, il est très célèbre. Il a conseillé plusieurs chefs d’Etat sur des questions de sécurité globale et des problématiques africaines. Il a une parfaite maîtrise des enjeux stratégiques, géopolitiques, interculturels et économiques en l’Afrique de l’Ouest et Centrale. En France, il est également très introduit dans les milieux qui comptent.

Né 1959, Edgard Kpatindé est un juriste et expert en conseils stratégiques, spécialiste des questions de sécurité, de défense, de renseignement et économiques. Ancien membre fondateur et administrateur de l’Agence Francophone pour l’Intelligence Artificielle (AFRIA), une institution créée le 14 novembre 2019 à Paris, il est de nature très calme, discret, humble et franc, comme ses deux frères professionnels des médias, Francis Kpatindé et Noël Kpatindé.

Ancien conseiller spécial du président Boni Yayi chargé des relations entre le Bénin et les pays de l'Union européenne (UE), c’est un homme de terrain. Fort de cette riche expérience professionnelle cumulée en trente ans, il fonde i3S, un cabinet de conseil spécialisé dans les échanges économiques et politiques avec l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale. Bénin, Togo, Nigéria, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad, Congo Brazzaville, RDC, République centrafricaine, Côte d’Ivoire, Sénégal, Guinée, Guinée Bissau, Cameroun, Mauritanie… Tels sont les pays dans lesquels il intervient pour le compte de ses clients, efficacement et discrètement. Les clients qui lui font entièrement confiance sont des dirigeants économiques et politiques, des institutions internationales et régionales, des banques d’affaires et des entreprises cherchant à développer leurs activités sur le continent africain. i3S leur donne les clés pour réaliser leurs projets en toute sécurité, avec des résultats reluisants et substantiels. Et ce, dans les domaines de l’intelligence, de la sécurité, de la stratégie et des services.

Homme de réseaux, Edgard Kpatindé est le fondateur de i3S, un cabinet de conseil spécialisé dans les échanges économiques et politiques avec l’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Azarias Sekko, commissaire aux comptes et expert-comptable expérimenté

Très à l’aise avec les chiffres, minutieux, discret, doté de bonnes capacités d’analyse et d’un bon sens critique, Azarias Sekko maîtrise parfaitement les normes comptables, juridiques et fiscales. Professionnel expérimenté de plus de vingt ans dans le secteur bancaire et financier, c'est un spécialiste des sujets de commissariat aux comptes et de fiabilisation de l’information financière (French Gaap, IFRS, normes comptables et prudentielles…). En France, il fait partie des commissaires aux comptes et experts-comptables qui comptent. Ces qualités font de lui, un auditeur légal très sollicité.

Né en 1975 et diplômé de l’Université Paris-Dauphine, il débuta sa carrière au sein d’un Cabinet d’Audit et de Conseil et chez Mazars. Plus tard, il se retrouve chez Carrefour Banque et Assurance. Ici, il avait la responsabilité de conduire des projets liés à la transition IFRS et à la réglementation Bâle 3. Il continua sa brillante carrière professionnelle au sein du Groupe BPCE. C’était lui qui avait piloté le remodelage du système d’information comptable et financière couvrant les applications de back-office auprès de ODDO BHF.  

En 2009, il travaille avec Grant Thornton, qui occupe aujourd’hui le 6ème rang mondial des groupes d'audit et de conseil. Directeur Financial Services, il s’occupait des missions d’Audit et de Conseil, et ce, durant environ neuf ans. Il deviendra plus tard directeur du Pôle Banque de Lendys et directeur Associé et Responsable du département Audit et du pôle Financial Services du cabinet Magellan. Depuis décembre 2021, il est nommé Associé au sein du Hub Financial Services dédié à l’accompagnement spécifique des institutions financières et des organismes d’assurance chez Grant Thornton.

Militant des droits humains, Azarias Sekko est également auteur de plusieurs ouvrages dont « Pour l'Afrique, je plaide: 10 défis pour la prochaine décennie ».

Azarias Sekko, commissaire aux comptes et expert-comptable expérimenté en France. – © Grant Thornton.

Zackariaou Saïd Yanni, dans la cour des grands à Hollywood

Passionné par le théâtre, le fitness et la lecture (The Secret, The Four Agreements, The Power of Positive Thinking et The Power of Ambition), il rêvait de devenir un acteur unique dans l’industrie cinématographique. Au Bénin où il a grandi, il jouait déjà des pièces théâtrales dans son école, à l’Unicef et au Centre culturel chinois. Après le lycée, il prend la décision de se rendre aux Etats-Unis, en 2001, pour poursuivre ses études supérieures et surtout réaliser son rêve d’enfance.

Après avoir obtenu son baccalauréat en comptabilité, à l’Université Drexel de Philadelphie, il rejoint le cabinet comptable Big 4 Deloitte & Touche en tant que consultant en fiscalité internationale. Il passe ensuite à l’industrie du divertissement à Los Angeles où il a commencé par étudier la technique Meisner au Baron Brown Acting Studio.

Il commença sa carrière cinématographique par des films d’étudiants, des courts-métrages comme Elegy dans lequel il a joué le rôle d’un rebelle membre de l’ANC en Afrique du Sud. Il est apparu dans les clips de Shakira, Jennifer Lopez (On The Floor) et Kendrick Lamar & SZA (All The Stars de la bande originale de Black Panther). Sur le plan publicitaire, il a joué pour McDonalds, la FIFA et la marque de chaussures Flamz basée en Espagne.

Ce parcours lui a grandement ouvert les portes de Hollywood. Son rêve est devenu une réalité avec son entrée dans la cour des grands. Du haut de ses 1,83 m, il a joué dans le  film « Trees of Peace » (Les Arbres de la Paix), écrit et réalisé par Alanna Brown, diffusé sur Netflix ce 10 juin 2022. C’est la première fois qu’il joue un rôle essentiel dans un long métrage.

Fortement inspiré par Djimon Hounsou, l’autre grande star béninoise à Hollywood, il rêve de devenir un grand acteur et un modèle pour les enfants défavorisés en Afrique et dans le monde. Mannequin et coach de fitness, il écrit actuellement un scénario qu’il entend tourner au Bénin.

Zackariaou Saïd Yanni au Festival de cinéma international de Cannes - Crédit Photo : Patience Eding.

Justin Azankpo, expert en gouvernance des systèmes éducatifs

Justin Azankpo. Ce nom est très familier des Béninois de la diaspora. Militant des droits humains, il est diplômé de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (DEA Economie mathématique et Econométrie), 1975-1981. Agrégé d’économie et de gestion, il fut proviseur de lycée en France. Compétences organisationnelles, éthique de travail rigoureuse, patience, attitude amicale, compétences d’écoute et disponibilité sont, entre autres, quelques-unes de ses qualités.

Depuis 2017, il est entre la Tunisie, le Maroc et la France. Expert en gouvernance des systèmes éducatifs, il est consultant/chef de mission chez Particip GmbH sur un vaste Programme de Modernisation du Système Éducatif tunisien, chef de mission chez CAYAMBE pour le compte de l’Unicef pour une évaluation nationale de la prévalence de la violence en milieu scolaire au Maroc et une étude sur la gestion des écoles pour le compte de la BEI (Banque Européenne d’Investissement) des Ecoles Communautaires au Maroc. Depuis le 1er janvier 2022, il est nommé Médiateur académique par le ministre français de l’Education nationale.

Justin Azankpo, consultant/chef de mission chez Particip GmbH.

Odile Ahouanwanou, une athlète de haut niveau qui fait la fierté du Bénin

Née le  à Savalou, au centre-sud du Bénin, dans le département des Collines, Odile Ahouanwanou fait la fierté du Bénin dans le domaine de l’athlétisme. Spécialiste de l'heptathlon, elle vient de conserver son titre aux Championnats d’Afrique Seniors de l’athlétisme, décrochant la médaille d’or (5756 points) face à la Sud-Africaine Shannon Verster (5329) et la Tunisienne Choundi Nada (5117). C’était ce 9 juin 2022 à l’Île Maurice. Et ce, quatre ans après l’édition de 2018 à Asaba. Entraîneuse de la catégorie benjamin et minime du Stade Sottevillais 76, un club d'athlétisme basé à Sotteville-lès-Rouen, en France, elle a débuté sa carrière internationale en 2012 par les championnats d’Afrique. C’est en 2013 qu’elle a rejoint le Stade Sottevillais 76. Son palmarès est impressionnant : Des championnats d’Afrique aux jeux africains en passant par les jeux de la solidarité islamique, les jeux de la Francophonie, les championnats du monde, la coupe continentale et le Décastar. Elle a également battu plusieurs records en France, au Japon et au Qatar.

Odile Ahouanwanou, entraîneuse de la catégorie benjamin et minime du Stade Sottevillais 76, un club d'athlétisme basé à Sotteville-lès-Rouen.

Valérien Yèhouénou, ingénieur télécom depuis 11 ans

C’est un spécialiste des télécommunications. Ingénieur télécom depuis 11 ans, il est passionné des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Dès 2011, il a travaillé sur le réseau mobile SFR pendant environ 7 ans, sur divers projets : Déploiement de réseaux 3G/4G, couverture de zones blanches à travers la mutualisation des réseaux SFR Numéricâble & Bouygues Télécom, vie des réseaux, etc. Depuis 2018, Valérien Yèhouénou, âgé de 35 ans, travaille au sein du Groupe NJJ Holding appartenant au patron de Iliad, Xaviel Niel. Sa tâche principale consiste à développer des activités de télécommunications (déploiement 4G et 5G) en Europe et en Afrique. 

Plus jeune, il était passionné de musique Rock, Hard-Rock, Blues avec des noms bien connus tels Hendrix, Satriani, Deep Purple, Metallica mais également d'Afrobeat de Fela Kuti et d’autres musiques nigérianes. Il adore aussi la musique béninoise dont ses plus grands préférés sont Sagbohan Danialou, Angélique Kidjo, Stan Tohon, G. G. Vikey, etc.

Valérien Yèhouénou, ingénieur télécom depuis 11 ans en France. – © Valérien Yèhouénou.

Daniel Sègla, journaliste, écrivain, éditeur et élu municipal

Originaire d’Allada, une ville historique située à une cinquantaine de km de Cotonou, Daniel Sègla est un journaliste certifié, ancien directeur de publication de News Magazine Afrique Emergente. Ecrivain et éditeur, il a étudié à l’université Paris 2 Assas et à l’université d’Etat de Biélorussie. Spécialiste de l’Afrique et de la Russie, il connaît très bien l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade. Chaque année, il envoie à sa communauté, au Bénin, des dons composés de médicaments, d’équipements médicaux et de vivres. C’est sa maison d’édition, Monde Global, qui a publié les ouvrages « Ti Jojo » de l’Allemande Birgit Pape-Thoma et « Promenade dans la forêt » de Olympe-Bhêly Quenum. En France où il vit, il est très engagé dans les actions de développement local. C’est d’ailleurs un élu municipal dévoué dans sa ville.

Daniel Sègla, passionné de l’écriture et de la lecture.


Lire les commentaires (5)

Articles similaires


5 Commentaires

Ne sera pas publié

Envoyé !

Émelie
14 JUNE 2022 à 15:55

Très fière de vous. Imaginez l'impact positif d'un tel travail sur chaque pays africains dans la diaspora ! Convaincue de la qualité de votre travail, je viens de m'abonner à votre Newsletter. Ensemble pour une Afrique gagnante!

da Costa
14 JUNE 2022 à 2:45

@NotreVoix est à encourager et féliciter pour ce travail unique dans l'histoire du Bénin. Je vis à Valence, en France, mais je n'ai jamais su que mon pays, le Bénin, regorge autant de cadres à l'étranger, surtout dans des secteurs stratégiques. Vive #notrevoix !

Eudoxie
14 JUNE 2022 à 2:34

J'ai entendu parler de Edgard Kpatindé dans plusieurs milieux très sérieux à Paris, positivement. C'est un bon technicien. J'ai lu récemment l'une de ses réflexions pertinentes sur le terrorisme dans le Sahel, c'était la parole d'un vrai expert.

Romain
14 JUNE 2022 à 2:06

J'admire le travail remarquable que fait Monsieur Bertin Nahum. Il crée vraiment la médecine de l'avenir. Je ne savais même pas qu'il était Béninois. Je le prenais pour un Sénégalais ou Togolais. @Notre Voix, je salue votre travail professionnel, original. Cordialement,

Gbénou
14 JUNE 2022 à 1:50

Beau travail encore une fois !!!